Atelier économie

Chaque atelier de Clim’actions Bretagne Sud a pour objectif de réunir autour d’une thématique liée au changement climatique le panel le plus large possible d’habitants, d’initiateurs, d’experts, d’acteurs économiques et de décideurs publics du territoire pour faire un état des lieux et réfléchir aux actions à mettre en œuvre sur le territoire pour limiter notre impact sur le climat et nous adapter aux conséquences du réchauffement climatique. Les ateliers thématiques seront progressivement montés en fonction des forces vives de Clim’actions. Les résultats des ateliers seront présentés lors des rencontres annuelles de Clim’actions Bretagne Sud.

Voici le compte rendu de la première réunion de l’atelier économie atelier economie VF

Nous proposons une perspective dynamique pour la réflexion et l’action, en une série d’étapes. Cette trame de travail commune aux différents ateliers doit bien sur être adaptée à chaque thème spécifique :

1-En quoi nos activités participent-t-elles à l’accélération du changement climatique ?

Connaître et rendre accessible la nature et l’importance du problème climatique global actuel, telle que généré par la culture et les mécanismes économiques actuels tant à l’échelle globale que celle du territoire,

2- En quoi ces changements affectent ils notre environnement et les équilibres de la biosphère ?

 Connaître et rendre accessible la nature et l’importance des conséquences environnementales sur notre territoire et les interactions avec les échelles plus grandes (région, France, Europe, Monde)

3 – Comment réduire la contribution locale au problème climatique local (on pourrait appeler cela le défi climatique Bretagne Sud)

Identifier les principales causes / natures d’activités (ex: surconsommation de biens, agriculture productiviste, construction, énergie,  transports, etc.)Définir une stratégie optimale (80/20) pour une réduction rapide et efficace de cette contribution de notre territoire à l’effort global

4- Comment atteindre un régime au minimum « carbone neutre » et si possible « stockage de carbone » afin de contribuer par l’activité de notre territoire à l’atténuation du changement climatique et de ses impacts ?

Définir ce que pourrait être un régime « bilan neutre ou négatif » des émissions carbonées pour chaque activité ou secteur (indicateurs)Imaginer et illustrer le fonctionnement et les activités de la société locale de la Bretagne Sud devenue « carbone-neutre » ou puits (développement des forêts, augmentation du contenu en carbone des sols …

5- Quelles sont les adaptations aux impacts des changements climatiques qui pourront être mises en œuvre sur le territoire. Avec quelles échelles de temps ? Est ce que les moyens financiers et règlementaires existants le permettent et dans le cas contraire quels sont les moyens à mobiliser.

Lister et classer les adaptations en fonction des couts, de la gouvernance, des règlements et des délais de mise en œuvre (table)Préciser si ces adaptations seront suffisantes pour les scénarios d’évolution « sobre (+ 2 °C stabilisation des émission carbonées globales d’ici 2025) et les scénarios plus intensif (3 à 4 °C et pas de baisse significative des émissions carbonées globales avant 2040)

Les commentaires sont clos.