Atelier énergie n°5 du 28 avril 2016

1-Validation du CR de l’atelier n°4 du 10 mars 2016

2-« Notions sur énergie primaire, énergie finale, rendement, efficacité et sobriété afin d’avoir quelques repères »

par Jean-Paul Coutel et Bruno Perera – Exposé « magistral » et « catégorique »  = sobriété  avant tout

  • Énergie primaire et finale : rendement et pertes de la production à la consommation
  • Exemple des véhicules à moteurs thermiques :
    • raffinerie 85% de rendement par rapport à l’énergie primaire du « brut »
    • usage voiture = réduit à 20% à la station d’essence (rendement du moteur à explosion)
    • pour un usage solo du véhicule : 3%. Soit > 97 % de pertes.
  • Impact transport lié au problème de l’habitat dispersé et les conséquences des déplacements en terme de bilan carbone.
  • Logement :
    • Isolation de l’habitat, frugalité pour la surface habitable, importance du type d’énergie et de son efficacité.
    • Choix de mode de vie et des équipements ménagers.
      • Usage et performance des appareils : frigo, cafetières.
      • Actions incitatives > primes au remplacement >A+++.
      • Pour mieux consommer : Voir le site TOPTEN (http://www.guidetopten.fr/)
  • Photovoltaïque :
    • Existence de réticences.
    • Différents types de panneaux avec des durées de retour sur l’énergie grise consommée pour les réaliser de 1 à 4 ans alors qu’en 2005, il fallait jusqu’à 20 ou 30 ans. Aujourd’hui, l’analyse du cycle de vie montre des résultats plus performants.
    • Silicium + Bore engendreraient des problèmes de pollutions et d’émission de gaz à effet de serre beaucoup plus puissants que le CO2 mais les données manquent. L’évolution à très court termes des techniques de fabrication avec évolution du silicium vers des composants organiques bien moins émetteurs de CO2 et consommateurs d’énergie grise va régler le problème.
  • Questions et remarques des participants :
    • Progrès des matériels mais effets pervers de l’augmentation des caractéristiques et capacités des matériels qui annulent une part des bénéfices en termes de dépenses énergétiques. On remplace sa télé énergivore par une en théorie plus efficace en terme énergétique mais plus grande, ce qui au final annule le gain.
    • Question des prix des énergies fossiles ; Voiture hybride : pas d’intérêt déterminant
    • Retour sur le sujet Hydrolien : potentiel de production réduisant un peu la dépendance énergétique des populations locales. Demande un nécessaire consensus des différents usagers de la mer.
    • Ne pas oublier l’efficacité (-)
    • Rôle pédagogique et image des EnR
    • Avis = pour société sobre mais ne pas exclure EnR
    • Propriétaire de Panneaux Photovolatïques = sensibilisation à sa propre consommation

3-Le point sur le conseil scientifique du 12 mars 2016 et sur son analyse des projets présentés ;

La réunion fut l’occasion de tester le fonctionnement et la mission du conseil scientifique. Laurent regrette l’absence de compte-rendu.

4-« Labellisation » Clim’actions pour les projets : propositions et objections ;

  • Thème de la labellisation : sont apparus des difficultés de définition.
  • Modus vivendi : intégration des différents critères Négawatts. Pérennité et suivi seront déterminés selon les principes du scénario Négawatts.

> Nouveau concept de pépinière d’objectifs : les projets retenus seront accompagnés par CABS.

  • Questions et remarques :
    • Quels critères ???
    • Nécessité de faire des choix pour avancer

5-État d’avancement des 3 projets enregistrés (2 porteurs absents sur les 3 projets) :

  • Focus sur la démarche citoyenne autour du projet de production d’électricité́ photovoltaïque, à Séné et les potentialités par ailleurs ;
    • Montage de projet citoyen avec des toitures de bâtiments de la commune de Séné : Choix de matériels Solarworld – Accord de principe de la commune de Séné (plusieurs milliers de m2 potentiels) – 1ère réunion de groupe le 2 mai.
    • Forte croissance des projets citoyens et des installations. Demande importante provenant d’épargnants de toutes catégories sociales. https://energie-partagee.org
    • Source territoires en transition = valeur pédagogique : il existe des documents à diffuser auprès des collectivités.
  • Solaire thermique :
    • Problème du relativement faible développement du solaire thermique ? Ceci malgré les réels potentiels et besoins du secteur agro-alimentaire.
    • Quid de la question des qualifications des artisans ? Expérience personnelle de contre performance du à la mauvaise qualification de l’installateur
    • Chauffe-eau et pompe à chaleur. Pb de la rentabilité de l’’investissement (+/_ 1500€ pour un particulier).
    • Pour les chauffe-eau, retour sur investissement long, 10 et 15 ans dans beaucoup de régions et pays.
  • Références :
    • Projet de réalisation d’une liste d’acteurs locaux à étudier
    • Pour la formation des artisans : labellisation RGE ?
    • Proposition de monter un groupe interne pour palier aux difficultés d’identification des qualifications des artisans ?
    • Formation = toucher tous les acteurs au long de la chaîne de réalisation de travaux
  • Autres :
    • Projet J. Axford fourniture électricité pour navigation genre hydrolienne sur barge > Moins de pollutions sonores et chimiques.r
    • Concept de Ch-H. Viel : turbine éolienne sur bateau pour les besoins des plaisanciers
    • Sensibiliser les particuliers sur leur consommation
    • Réfléchir à la forme de soutien de la part de Clim’actions
    • David Lappartient, président du PNR, ne devrait-il pas être moteur du développement des EnR (et de la sobriété de consommation des énergies fossiles et de réduction des GES) ?

6-Prochaine réunion de l’atelier énergie prévue pour le 15 juin 2016 avant la réunion sur le scénario Négawatts présenté au palais des Arts à 18h30

Les commentaires sont clos.