Produire et Manger local

Produire et manger bio et  local

P1030700 - copie

En modifiant nos modes de consommation avec des produits de qualité locaux, nous pouvons parvenir à un impact climatique minimal voir positif. Diminuer les intrants sur les cultures est un moyen de préserver notre santé et de limiter la production de gaz à effet de serre.

En moyenne, un aliment parcours 2 400 km avant d’arriver dans notre assiette ; réduire cette distance, c’est déjà un premier pas pour agir sur le climat.

Une journée professionnelle « alimentation et climat » s’est déroulée le 5 octobre 2018 à Vannes. Elle a été montée et animée en concertation avec Joël Labbé, Sénateur du Morbihan par Clim’actions Bretagne Sud et quinze partenaires :

voici le lien pour voir le film Climat de fête  ainsi que le film de l’entretien spécial avec Hubert Reeves que nous remercions vivement.

Ce troisième « Climat de fête »  avait pour Marraine, Emily Loizeau et pour Parrain Marc Dufumier.

Pendant la journée professionnelle, les actions locales réussies suivantes ont été présentées :

  • Redon agglomération : un projet alimentaire de territoire co-construit avec l’ensemble des acteurs locaux. Initiative présentée par Michel Pierre, vice-président en charge de l’insertion par l’activité économique, l’ESS et l’économie agricole et Nicole Giraud, responsable pôle ESS Redon agglomération.
  • Bien manger en Pays d’Auray : l’alimentation comme colonne vertébrale d’un projet de développement territorial. Initiative présentée par Amélie Fusil, vice-présidente en charge de la valorisation des produits locaux et Nadège Belloir, chargée de mission valorisation des produits locaux pays d’Auray.
  • Sulniac, vers une restauration collective locale et biologique en Pays de Vannes. Initiative présentée par Martine Cartron, adjointe au Maire de Sulniac.
  • Langouët cuisine de produits 100%bio et locaux. Initiative présentée par Daniel Cueff, Maire de Langouët.
  • Neuillac, cantine qui privilégie le bio, nourrit ses voisines et créé un potager communal. Initiative présentée par Sébastien Jegourel, cuisinier à Neuillac.
  • Vers une autonomie des exploitations laitières Belliloises. Initiative présentée par Guillaume Février, responsable du CPIE de Belle-île.
  • Projet d’abattoir de proximité à Saint-Jean-Brévelay. Initiative présentée par Christophe Tachez, chargé d’animation territoriale de la Chambre d’agriculture du Morbihan.
  • Vente directe à la ferme : atouts, contraintes, perspectives. Initiative présentée par Philippe Guilbaud, Ferme de Kermabolivier à Monterblanc
  • L’atelier de l’épicerie : un laboratoire de valorisation de production agricole biologique. Initiative présentée par Stéfanie Bourne, directrice de l’Agence Unique.
  • Clic Ta Berouette, vente de paniers sur internet, initiative présentée par Fabien Tigeot, président du GAB56 et membre de Clic Ta Berouette.

Ainsi que les initiatives présentées dans le cadre du forum Village le samedi 6 octobre, avec :

  • Les Turlupains : animation et exposition sur le pain biologique au levain
  • Vert le jardin : développer et promouvoir les jardins et compost partagés en Bretagne.
  • Les producteurs du coin : magasin à Vannes tenu par les producteurs qui pratiquent la vente directe de produits locaux et fermiers.
  • Labonapp : nouveau site de réservation en ligne solidaire pour les restaurants à Vannes et le CCAS de Vannes,
  • Bretagne vivante : Association généraliste de protection de la nature en Bretagne, organisation du rassemblement des coquelicots,
  • Le Cap des possibles – Alternatiba Auray,
  • Association Végétarienne de France,
  • Coop des Vénètes : projet de magasin associatif,
  • MLK Gwened : monnaie locale Bizh
  • Aurélie Déthy : sortie nature comestible
  • Nathalie Colfort : ateliers gustatifs,
  • Dame nature : ateliers de cuisine de plantes sauvages.
  • Les ateliers présents dans le village Forum étaient animés par Biogolfe, les cuisiniers solidaires et l’école Nicolas Hulot.

 

Les commentaires sont clos.