Produire et Manger local

Produire et manger local

P1030700 - copie

En modifiant nos modes de consommation avec des produits de qualité locaux, nous pouvons parvenir à la fois à une autonomie alimentaire et à un impact climatique minimal voir positif. Diminuer les intrants sur les cultures est un moyen de préserver notre santé et de limiter la production de gaz à effet de serre.

En moyenne, un aliment parcours 2 400 km avant d’arriver dans notre assiette ; réduire cette distance, c’est agir sur le climat.

En 2017, une coordination pour l’autonomie alimentaire a été créée en collaboration avec les associations des AmiEs de la Conf du Morbihan et des Incroyables Comestibles du Pays de Vannes. Nous sommes en contact avec de nombreux autres acteurs qui s’engagent dans cette démarche : des collectivités territoriales, le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, le GAB56, Terre de liens, le projet Alimen’Terre du Pays de Vannes, Manger bio 56, La Marmite, et bien d’autres partenaires. Il s’agit maintenant de convaincre pour généraliser la consommation des produits locaux  et développer des outils d’accompagnement (GFA pour l’installation de jeunes agriculteurs ou d’agriculteurs en reconversion par exemple).

 

Des actions sont en cours de montage :

  • Rencontre avec les lycées agricoles
  • Questionnaires aux parents des élèves qui fréquentent les restaurants scolaires
  • Formation permaculture et compostage
  • Ateliers cuisine
  • Réunions d’information sur les différents modes de production agricole

Pilote : Claire Masson Copilote : Jacques Laurent

 

Les commentaires sont clos.