Semaine pour les alternatives aux pesticides mercredi 27 Mars 2019 20h

2019-03-27-Spiroux-Vannes-mailingOGM,PESTICIDES : Quelles conséquences sur la santé ?

Conférence-Débat au Palais des Arts à Vannes le mercredi 27 mars 2019  à 20h

Joël Spiroux de Vendômois, médecin et président du CRIIGEN, (Comité de Recherche et d’Information Indépendante sur le Génie Génétique) animera une conférence-débat sur les pesticides et leurs impacts sur la santé dans le cadre de la Semaine pour les alternatives aux pesticides.

Eau & Rivières de Bretagne, le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’ouest, Bretagne Vivante et Clim’actions Bretagne Sud s’associent à cette conférence et rappellent l’urgence d’étendre à tout l’environnement l’interdiction des pesticides, déjà en application dans les espaces publics et depuis le 1er janvier 2019 chez les particuliers.

Créé en 1999 par Corine LEPAGE, le Professeur Gilles Eric SERALINI, le Professeur Jean Marie PELT et Chantal JACQUET, le CRIIGEN est un groupe international d’experts ayant une approche transdisciplinaire sur les bénéfices et les risques sur la santé humaine, animale, et les écosystèmes de l’utilisation du génie génétique et de la chimie industrielle. Le CRIIGEN est indépendant des sociétés de biotechnologies et de l’agrochimie. Il réalise des contre-expertises, évalue les alternatives potentielles et encourage le développement d’une hygiène chimique pour améliorer la santé publique.

Les alertes sur les effets des pesticides mobilisent les victimes atteintes de maladies professionnelles, en particulier les agriculteurs, des médecins, des chercheurs mais de plus en plus les citoyens inquiets pour leur santé et celle de leurs enfants. C’est ainsi que la campagne « Nous voulons des coquelicots » a déjà réuni un demi-million de signatures et que les débats très vifs sur l’interdiction du glyphosate font l’actualité en France et en Europe.

Cette conférence grand-public ouverte à tous permettra de mieux comprendre l’urgence d’interdire les pesticides qui polluent le sol, l’air, l’eau, notre alimentation et notre environnement.

Les commentaires sont clos.