Climat de fête N°2

IMG_8238

Vendredi 13 octobre 2017

Vannes, Palais des Arts et Théâtre Anne de Bretagne

Clim’Actions Bretagne Sud, organise son second « Climat de Fête » avec pour objectif la mise en lumière des actions locales pour s’adapter au changement climatique et réduire l’impact de ce dernier sur la vie actuelle et future.

Avec la participation de Pierre Rabhi en partenariat avec Joël Labbé, Sénateur du Morbihan, le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan et les colibris de Rhuys.

Climat de Fête est pour nous l’ occasion festive de présenter des initiatives locales et de montrer le dynamisme des acteurs locaux engagés dans la transition et pour le climat. Mais aussi de favoriser les rencontres tout en créant de nouvelles opportunités d’actions, individuelles et collectives.

Voici le programme de la journée du vendredi 13 octobre 2017 :

Rencontre entre Pierre Rabhi & les élèves de Bretagne Sud au Théâtre Anne de Bretagne Vannes

Des élèves de primaires, de collège et de lycées  vont rencontrer et échanger avec Pierre Rabhi en deux groupes d’âges.

Raphaël Souchier et Thierry Varlet seront les animateurs de la conférence.

Cinq élèves vont présenter leur réflexion sur le thème qu’ils auront préalablement approfondi en classe, poser  à P Rabhi une courte question (ex: « nous aimerions avoir votre avis sur… », pensez-vous que… », etc). Pierre Rabhi déroule ensuite son intervention sur le thème « Dans quel monde voulons-nous vivre? » , en répondant en particulier aux 5 questions.

Un binôme d’élèves est nommé dans chaque établissement référent (une fille, un garçon). Les deux participeront à la préparation de la phrase de synthèse de la réflexion des élèves sur le thème et la question. L’un(e) d’entre eux sera sur la scène. Le choix sera fait par l’établissement en coordination avec le groupe de préparation de la conférence, en veillant à l’équilibre filles/garçons des intervenants.

Les cinq établissements référents pour la conférence du groupe 1 sont l’école de la Touline – Arradon, l’école Sainte Anne – Plescop, l’école Beaupré Lalande – Vannes et les collèges de Ménimur à Vannes et Anne Franck à Plescop.

Les cinq établissements référents pour la conférence du groupe 2 sont le lycée professionnel le Blavet – Pontivy, le Collège Anne Franck – Plescop, le lycée horticole Le Sullio – Saint-Jean Brevelay, le lycée Kerplouz à Auray  et  le lycée Marcelin Berthelot – Questembert

 

Des ateliers sont proposés en alternance avec les conférences. Ces ateliers sont organisés par :

Pause déjeuner avec un PIQUE NIQUE ZERO DECHET

Deux projections au cinéma la garenne à Vannes pour les établissements qui le souhaitent :

L’intelligence des arbres , de Julia Dordel, Guido Tölke

Un forestier au Canada, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit le bestseller « La Vie Secrète des Arbres » qui a émerveillé les amoureux de la nature. Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l’Université du « British Columbia » au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte

Il était une forêt, de Luc Jacquet 2012

Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. Ce film synthétise une gigantesque somme de savoirs acquise pendant des siècles. De la première pousse de la forêt pionnière au développement des liens entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler sous nos yeux. Il était une Forêt propose un voyage inédit en forêt, un voyage dans la vie elle-même.

avec la participation de Dominique Pirio, formatrice forestière et présidente de Clim’actions.

Dans le théâtre Anne de Bretagne retour des expériences de projets et d’initiatives réalisées par les établissements  :

Présentation par les élèves et les enseignants :

Ecole Saint-Anne Plescop présentation par les éléves de réflexion sur le thème « dans quel monde voulons-nous vivre ?  » sous la forme d’un diaporama commenté par cinq élèves, qui durerait entre 3 et 5 minutes.

Ecole Saint-Joseph Plumergat Toutes les classes de l’école ont participé en fin d’année 2017 à un projet sur l’architecture avec l’association graine d’archi (sensibilisation à l’architecture en milieu scolaire), le thème étant d’imaginer des cabanes intelligentes avec des matériaux de récupération et de les regrouper pour imaginer une ville…

Collège Anne Franck Plescop exposition la terre vue de Baud (cette exposition peut être installée au palais des arts).

Lycée Benjamin Franklin Auray labellisation Eco Ecole avec l’axe de la solidarité (organisation d’une tombola au profit d’un financement d’un fauteuil pour un élève en situation d’handicap, rénovation du hall du lycée pour le vivre ensemble avec un éclairage moins consommateur, rencontre sportive entre handicapés et valides…), recyclage des papiers.

Lycée professionnel de Pontivy Le premier forum de l’éco-construction, réunissant de nombreux partenaires, acteurs majeurs dans le domaine de l’environnement, s’est déroulé au lycée. Durant deux jours, les organisateurs ont proposés des conférences afin d’enlever les préjugés, des témoignages concrets de réalisation et des informations sur les outils techniques d’isolation, de peinture, de construction et d’énergies renouvelables. Formation d’éco-délégués avec l’association Nijal. Le but étant de former les élèves à la bienveillance autour de la démarche éco-citoyenne. Les éco-délégués ont construit, cette année, 3 bacs en bois permettant la réalisation d’un potager (herbes aromatiques, salades, fraises,…). Participation à la fête de la science (à destination d’élèves de 4ème et de 3ème) : L’énergie solaire, une solution à la transition énergétique. L’énergie scolaire thermique : principe de production d’eau chaude dans un capteur solaire thermique : Pourquoi les capteurs solaires thermiques sont-ils de couleur noir ? L’énergie solaire photovoltaïque : principe de production d’électricité à partir de module solaire (silicium) Installation de pompage solaire photovoltaïque au fil du soleil. Chantier pédagogique au Maroc : depuis deux ans le lycée, associé à Eausoleil Bretagne, participe à des projets de solidarité internationale dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. En 2016 des lycéens se sont rendus dans le village de Tamaoute pour y installer et mettre en service un système de pompe d’eau solaire photovoltaïque et un réseau de distribution d’eau par bornes fontaines. L’an dernier cela s’est déroulé à Aït Lahcen. Le projet est reconduit l’an prochain. Une vidéo d’environ 15 minutes a été réalisé cette année pour retracer cette aventure, elle pourrait être diffusé lors de la journée du 13 Octobre. Le lycée a également obtenu le label Qualycée, qui intègre entre autres des actions en faveur du développement durable.

Lycée du Sullio Saint-Jean Brevelay partage d’expérience l’après midi sur la conception du jardin éphémère de Vannes avec des matériaux de récupération et sur le thème du jardin alimentaire et ornemental

 

 

A partir de 18h ouverture au public

« Forum Village » avec des ‘acteurs locaux qui représentent une petite partie des multiples initiatives sur notre territoire. Avis aux lanceurs d’avenir vous êtes les bienvenus !

Petite restauration sur place et bar.

Dédicace avec Pierre Rabhi.

 

20h Conférence débat

« Dans quel monde voulons-nous vivre ? » Pierre Rabhi, auteur, philosophe, initiateur du mouvement Colibris et pionnier de l’agriculture écologique, vous propose de réfléchir ensemble dans le cadre d’une conférence animée par Raphaël Souchier.

A ce jour il n’y a malheureusement plus de place disponible. N’hésitez pas à nous envoyer un courriel (contact@climactions-bretagnesud.bzh). Si nous avons des désistements nous vous contacterons des que possible.

Nous remercions la ville de Vannes et les équipes du Théâtre Anne de Bretagne et du Palais des Arts pour leur accueil.

 

Sans titre

PRESENTATION PIERRE RABHI

Paysan, écrivain et penseur français d’origine algérienne, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers.

Depuis 1981, il transmet son savoir-faire en Afrique, en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations. Il est aujourd’hui reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et a participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification.

Pierre Rabhi appelle à « l’insurrection des consciences » pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions. Devant l’échec de la condition générale de l’humanité et les dommages considérables infligés à la Nature, il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l’importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une « sobriété heureuse ».

Pierre Rabhi a été à l’origine de nombreuses structures, nées de sa propre initiative ou de ses idées : ainsi l’association Terre & Humanisme (d’abord appelée “Les Amis de Pierre Rabhi”), le Mouvement des Oasis en Tous Lieux, le centre agroécologique Les Amanins, la Ferme des enfants-Hameau des Buis et plus récemment le Mouvement Colibris. Il est sollicité pour de nombreuses conférences dans le monde, et a publié plus d’une quinzaine d’ouvrages dont les derniers chez Actes Sud “Vers la sobriété heureuse”, «Pierre Rabhi, semeur d’espoirs – entretien avec Olivier Le Naire » mais aussi « L’agroécologie, une éthique de vie », « La Puissance de la modération » aux Editions Hozhoni, et « la Convergence des Consciences » aux Editions du Passeur. Ces deux derniers ouvrages sont, dans la collection « Carnets d’Alerte » en collaboration avec Juliette Duquesne « Pour en finir avec la faim dans le monde » et « Les semences, un patrimoine vital en voie de disparition » (Presses du Châtelet).

« De ses propres mains, Pierre Rabhi a transmis la Vie au sable du désert… Cet homme très simplement saint, d’un esprit net et clair, dont la beauté poétique du langage révèle une ardente passion, a fécondé des terres poussiéreuses avec sa sueur, par un travail qui rétablit la chaîne de vie que nous interrompons continuellement ». Yehudi Menuhin

Les commentaires sont clos.