Climat : un été pourri !

Les catastrophes en tout genre ont rythmé notre été, illustrant le nouveau rapport du GIEC sur les éléments scientifiques du dérèglement climatique. Les seuls effets sanitaires des canicules en France entre 2015 et 2020 viennent d’être estimés à environ 30 milliards d’euros par Santé Publique France.

Espérons que les programmes des candidats à la présidentielle 2022 tiendront enfin compte sérieusement de l’urgence du sujet !

Les faits

L’infographie suivante proposée par Le Monde récapitule les évènements exceptionnels dus au dérèglement climatique que la Planète et ses habitants, auront subi cet été 2021 sur tous les continents : inondations, dômes de chaleur, incendies ravageurs, sécheresses.

La fonte de la calotte glaciaire a doublé de vitesse au Groenland et Madagascar a subi la première famine climatique.

L’explication scientifique et les prévisions

La première partie du 6ième rapport d’évaluation du GIEC vient de sortir. Elle concerne les éléments scientifiques du changement climatique et sera suivie en 2022 d’un rapport sur l’atténuation des changements climatiques, d’un rapport sur les incidences, l’atténuation et les vulnérabilités et d’un rapport de synthèse. Lien vers 2020-AC6_fr2020-AC6_fr

Largement évoquées par le climatologue et co-auteur du rapport Christophe Cassou lors de sa conférence organisée à Vannes par Clim’actions et dans son interview à Reporterres (cf la mensuelle du climat n°2), les conclusions sont extrêmement préoccupantes, notamment sur l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des évènements extrêmes tels que ceux que nous vivons cet été, l’irréversibilité des changements et le peu de temps qu’il nous reste pour réagir. Lien vers le résumé des conclusions (IPCC AR6 WGI Headlines statements)IPCC_AR6_WGI_Headline_Statements

A lire avant la rentrée : le rapport complet de 3949 pages disponible ici !

L’aspect économique

En 2006, l’économiste Stern avait évalué le coût mondial de l’inaction face au changement climatique à environ 5.500 Milliards d’euros ; il a depuis reconnu qu’il avait sous-estimé le dérèglement…

Saluons l’initiative de Santé Publique France d’avoir évalué dans un rapport sorti cet été le coût sanitaire des canicules en France entre 2015 et 2020 : environ 30 Milliards d’euros !

Les auteurs soulignent « l’importance et l’urgence de mesures d’action permettant de renforcer l’adaptation aux canicules ».

Une autre lecture avant la rentrée : évaluation monétaire des canicules rapport Coût Canicules Santé Publique France

Élections 2022

Il sera intéressant de voir la place que prendra la question climatique dans les programmes présidentiels. Les candidats ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas !

Article rédigé par Paul Rossinès, administrateur de Clim’actions, le 17 août 2021 

Les commentaires sont clos.