Exposition ça baigne conservatoire de musique de Vannes 15 juillet au 20 aout

 

Exposition « Ça baigne ?»

Quels rêves et quel avenir pour le Golfe du Morbihan face au Changement Climatique ?

15 juillet 2020 – 20 aout 2020

Conservatoire de musique 16 place Théodore Decker  56000 Vannes

 

L’exposition est le résultat d’un projet collectif Art & Sciences réalisé dans le cadre du projet Européen CoCliServ : Co-development of Place-based Climate Services for Action, mis en place par :

Par le biais de la narration et de l’installation scénographique, cette exposition invite le visiteur à découvrir la vie de Job, la cataravanière, habitante fictive du territoire du Golfe du Morbihan en 2050. À bord de son drôle d’habitat flottant, mi caravane mi catamaran, Job aurait voyagé dans le temps pour venir à notre rencontre, nous citoyens de 2020. Transportant avec elle le témoignage d’un temps futur, elle dépeint un territoire où les habitants se seraient adaptés aux conséquences du dérèglement climatique en opérant un certain nombre de changements dans leurs modes de vie.

Au-delà d’être une science-fiction, l’ensemble de cette installation est aussi de la «science en fiction», car elle s’appuie sur les données de projection climatique (scénario RCP 4.5 et 8.5) et sur un corpus d’en­tretiens et témoignages collectés et analysés par des chercheurs en sciences sociales de l’OVSQ (Observatoire de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines) ainsi que sur un travail de réflexion et de co-création de projections prospectives mené avec des citoyens et représentants locaux (mars 2018)

Au travers de l’exposition, le visiteur découvre également le tra­vail d’artistes in-situ locaux, engagés dans la cause climatique et interrogeant notre rapport à la nature.

Fruit du travail concerté d’un groupe de plasticiens composé d’artistes in-situ, d’un groupe narration, de représentantes et représentants de l’association Clim’actions Bretagne Sud, du Parc naturel régional du Golfe du Morbihan, de chercheuses et chercheurs en sciences sociales et en sciences climatiques, cette exposition fait le pari de l’art comme vecteur de la prise de conscience et de «la mise en action » des citoyens et de leurs représentants locaux.

Le rôle premier de cette exposition est de susciter les question­nements et suggestions des visiteurs, en vue de la réalisation d’ici 2 ans d’une plus grande exposition “co-construite” de sensibilisation sur les enjeux climatiques, environnementaux et humains.

L’ambition : une future exposition aménagée en un parcours le long d’un sentier côtier du Golfe donnant aux visiteurs la possibilité de rencontres et émotions successives dans cet envi­ronnement familier et fragile de la côte. L’exposition serait le résultat d’une association de créations artistiques multiples – sculptures, installations monumentales, créations sonores et graphiques originales, jeux interactifs… – réalisées par des artistes locaux.

Et la suite ?

  • L’exposition « Ça baigne ? » a pour objectif d’annoncer une future appropriation artistique du Sentier Côtier.
  • Le Sentier Côtier comme témoin et victime direct du changement climatique pourrait être investi par des œuvres produites par des artistes In Situ, œuvres appelant aux rêves et réflexions d’un avenir pour le Golfe.
  • L’exposition « Ça baigne ? » sollicite les sensibilités et perceptions des visiteurs en les invitant à voyager dans le temps afin d’envisager Vannes en 2050

Pour aller plus loin :

 

Les commentaires sont clos.