Fabrique du climat : Atelier Jardin de Danièle du 8 décembre

Ce mercredi 8 Décembre 2021 l’atelier jardin de Danièle Pellarin accueille Bertrand, un tout jeune maître composteur, pour échanger avec une vingtaine d’adhérents de clim’actions sur le sujet de la terre et plus précisément sur le compost !

Quelle joie d’échanger avec Bertrand durant 1h30 sur ce sujet passionnant pour terminer en beauté avec les ressources de  Danièle :  « le potager d’olivier », « popote et potager »…, de quoi se régaler tout en apprenant à jardiner !

C’était aussi l’occasion de parler des composts de chacun, qu’ils soient simples ou complexes, il y en avait pour tous les gouts !

Bertrand nous donne la recette pour un super compost (équilibrer l’azote, le carbone, l’humidité et surtout bien aérer en remuant). Cette recette vous permettra d’utiliser votre compost dans votre jardin sans le polluer. Car oui un compost mal équilibré peut polluer à cause de la méthanisation !

Danièle fait un retour sur les points à retenir  de cet atelier riche en informations :

Bertrand Lozay, maître composteur, a échangé avec les participants sur divers points autour du SOL et du compost que chacun réalise (ou pas).

Qu’est-ce que le sol ?

  • L’interface entre l’air et la roche, un milieu vivant, un réservoir de ressources, un réservoir de carbone, un support pour les plantes
  • De quoi est fait le sol ? argile, sable, humus, calcaire
  • Le sol idéal sera composé de 40 à 50% de sable, 30 à 35% de limon et 15 à 25% d’argile. Ces proportions permettent la circulation de l’eau et de l’air.
  • Il ne faut pas retourner profondément le sol afin d’y laisser la vie s’y développer (vers, bactéries, insectes et autres).
  • Comme dans la nature, le sol, devrait être recouvert d’un paillis (tontes d’herbes, feuilles, sang séché, corne broyée…)

Le compost

  • C’est un équilibre entre carbone (matières sèches) et azote (matières humides). Un tableau en PJ retrace les rapports entre Carbone (C) et Azote (N).
  • Plus une matière sera carbonée, plus elle mettra du temps à se détruire. On peut mettre en paillis des déchets végétaux de cuisine frais (attention, ce paillis va développer la pousse des feuilles, donc non recommandé pour les légumes racines.
  • Il ne doit pas sentir mauvais, si c’est le cas, il est trop humide ou pas assez aéré, il faut éviter la méthanisation.
  • On mélange le compost à la terre s’il n’est pas très mûr.

Bertrand nous a présenté 2 fascicules réalisés par l’agglo de Vannes : le guide pratique « mon jardin malin » et « Réduire les déchets de jardin » Ainsi qu’une bande dessinée (cadeau de Noêl peut-être ?)

https://www.futuropolis.fr/9782754828758/le-potager-rocambole.html

Donnons-lui la parole :

« Quant au sondage que j’ai co-écrit pour l’envoyer à l’Agglo de Vannes, il est expliqué ici :

https://framaforms.org/quelle-facture-dechets-voulons-nous-1638825087

Quelle facture « Déchets » voulons nous ? | Framaforms.org

Cela serait formidable si le petit groupe jardinage pouvait le compléter avant la mi-décembre !? »

Ce serait aussi une façon de le remercier de son intervention.

Sites de jardinages intéressants :

  • Jardin potagerbio.over-blog.com (région parisienne. Spécialisé dans les soins aux arbres)
  • com (sud-ouest)
  • le potager d’olivier (près de Toulouse)
  • popote et potager (en Bretagne, près du Faouët)
  • Jacquot et Lili (dans le Nord)
  • Et tant d’autres….

Prochaine réunion : mercredi 5 janvier 2022 

Bonnes fêtes !

Les commentaires sont clos.